Connexion

Récupérer mon mot de passe

Derniers sujets
» Pure McCartney
Sam 3 Déc - 2:13 par Wingspan

» Je reviens.
Ven 17 Juin - 21:23 par wings1971

» A blast from 1999'
Sam 28 Nov - 23:54 par Wingspan

» presantation : lauravero2009
Lun 20 Juil - 4:57 par lauravero2009

» Bercy 1989
Jeu 19 Mar - 15:44 par bigappleu2

» billets concert stade de france 11 juin2015
Ven 13 Mar - 17:18 par chris73

» Présetation W.Gaines
Jeu 12 Mar - 22:50 par W.Gaines

» paul is back
Dim 8 Mar - 10:43 par chris73

» 14/10/1993... Paul McCartney en dédicace à la FNAC Ternes
Mar 23 Déc - 19:38 par Wingspan

» Hope for the future, le clip
Mar 9 Déc - 3:00 par Wingspan

Sondage

Lesquels acheterez vous? (Choix multiple)

 
 
 
 
 
 

Voir les résultats

Réseaux Sociaux





Partager
Les posteurs les plus actifs du mois

Mots-clés


Muse: "Uprising", ou la révolution 40 ans après.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Muse: "Uprising", ou la révolution 40 ans après.

Message par Wingspan le Ven 19 Fév - 23:28



Muse est train de celebrer son Brit'Award de la meilleur chanson de l'année.
"Uprising" pourrait etre une sorte de "Revolution" (Beatles) des temps modernes...

Que pensez vous de ce morceau et de ce groupe en générale Question

Ils seront à Glastonburry cet été et ils comptent reprendre "Imagine" pour fêter l'anniversaire de John Lennon.
avatar
Wingspan



Masculin

Bélier
Localisation : Paris

Album de Macca Préféré : Chaos & Creation

Date d'inscription : 29/03/2005

Nombre de messages : 8225

http://www.geocities.com/beautifulknight2000/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Muse: "Uprising", ou la révolution 40 ans après.

Message par Dorelice le Sam 20 Fév - 3:44

Le cas "Muse" avait un peu été évoqué ici

Personnellement, j'adore ce groupe que je suis allée voir une fois en concert : je trouve qu'ils n'ont pas choppé la grosse tête et qu'ils savent garder les pieds sur terre. Si on juge leurs albums globalement, c'est surtout un mélange de rock et de classique fait pour être joué en live.

Concernant "Uprising" je pense que ce morceau a surtout bénéficié d'une publicité énorme mais qu'il ne s'agit pas de leur meilleure compo.
avatar
Dorelice
Disque d'Or
Disque d'Or

Féminin

Lion
Localisation : near Paris

Album de Macca Préféré : Rushes / Flaming Pie et tous les autres

Date d'inscription : 15/12/2009

Nombre de messages : 338

Revenir en haut Aller en bas

Re: Muse: "Uprising", ou la révolution 40 ans après.

Message par Paul-Giving-me-Wings le Mer 31 Mar - 22:19

Muse n'est vraiment pas ma tasse de thé, j'aime pas trop les sonorités... Je trouve ça, je sais pas, froid, mécanique... Je trouve pas vraiment de termes pour expliquer mon sentiment desolée.
avatar
Paul-Giving-me-Wings
Disque d'Or
Disque d'Or

Féminin

Lion
Localisation : St-Etienne

Album de Macca Préféré : Back To The Egg, Ram On, Chaos And Creation In The Backyard, Memory Almost Full, Band On The Run

Date d'inscription : 12/12/2009

Nombre de messages : 312

Revenir en haut Aller en bas

Re: Muse: "Uprising", ou la révolution 40 ans après.

Message par Wingspan le Mer 31 Mar - 22:23

Paul-Giving-me-Wings a écrit:Muse n'est vraiment pas ma tasse de thé, j'aime pas trop les sonorités... Je trouve ça, je sais pas, froid, mécanique... Je trouve pas vraiment de termes pour expliquer mon sentiment desolée.

Je comprends ton ressentis, j'ai exactement le même pour les rivaux, Placebo que je décrierai comme tu l'as fait pour Muse.
avatar
Wingspan



Masculin

Bélier
Localisation : Paris

Album de Macca Préféré : Chaos & Creation

Date d'inscription : 29/03/2005

Nombre de messages : 8225

http://www.geocities.com/beautifulknight2000/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Muse: "Uprising", ou la révolution 40 ans après.

Message par Uncle Albert le Jeu 1 Avr - 22:16

Dorelice a écrit:Le cas "Muse" avait un peu été évoqué ici

Personnellement, j'adore ce groupe que je suis allée voir une fois en concert : je trouve qu'ils n'ont pas choppé la grosse tête et qu'ils savent garder les pieds sur terre. Si on juge leurs albums globalement, c'est surtout un mélange de rock et de classique fait pour être joué en live.

Concernant "Uprising" je pense que ce morceau a surtout bénéficié d'une publicité énorme mais qu'il ne s'agit pas de leur meilleure compo.

Paul-Giving-me-Wings a écrit:Muse n'est vraiment pas ma tasse de thé, j'aime pas trop les sonorités... Je trouve ça, je sais pas, froid, mécanique... Je trouve pas vraiment de termes pour expliquer mon sentiment desolée.

Wingspan a écrit:
Paul-Giving-me-Wings a écrit:Muse n'est vraiment pas ma tasse de thé, j'aime pas trop les sonorités... Je trouve ça, je sais pas, froid, mécanique... Je trouve pas vraiment de termes pour expliquer mon sentiment desolée.

Je comprends ton ressentis, j'ai exactement le même pour les rivaux, Placebo que je décrierai comme tu l'as fait pour Muse.

D'accord pour Uprising, c'est loin d'être leur meilleur titre. Moins d'accord avec les qualificatifs de rock froid (Teenage Angst, 36° Degrees c'est loin d'être froid, sans jeu de mot) et la comparaison Muse/Placebo qui c'est vrai est largement facilitée par la sortie de Molko "S'ils n'aiment pas notre nouvel album et le changement, qu'ils aillent écouter Muse, ils font la même chose depuis 5 ans"
Les deux groupes n'ont pas la même approche, Bellamy et Molko sont deux grands mais Bellamy est inspiré par le classique, le rock prog et mélodique quand Molko est un pur produit de rock binaire basique (façon glam). L'exemple le plus frappant concernant Muse reste Absolution, album qui part dans tous les sens. Il ne restait plus qu'à concrétiser en donnant un semblant d'unité (ce qui est fait avec The Resistance)
Je pense que Muse et Bellamy se sont un peu "auto-censuré" pendant des années et je suis en fait content d'avoir eu The Resistance qui m'a permis de réhabiliter le groupe. Cette manière pour le leader de Muse d'assumer enfin ce qu'il aime faire me semble salutaire. Même tributaire de petites pépites, les premiers albums faisaient c'est vrai penser à du sous-Placebo (pour moi en tout cas) mais à ce jeu, Brian Molko a toujours eu une longueur d'avance. La seule chose qui puissent les rapprocher c'est la voix assez proche des deux chanteurs mais Molko prédomine une fois de plus à mon sens. Sa voix fige réellement l'auditeur sur des chansons à l'ossature très basiques, boostées par un riff de guitare souvent impressionnant (pour info, les guitares de Brian Molko ne sont JAMAIS accordée naturellement, reprendre du Placebo implique d'avoir au moins trois grattes à disposition Smile. Côté Muse, on a besoin de break, d'incursion mélodique très prononcée, le rock n'est qu'un pretexte pour le groupe de Bellamy.
De plus j'ose affirmer que Without You I'm Nothing est l'une des plus grandes chansons de l'histoire du rock (Bowie ne s'y est pas trompé, lui qui en a écrit plus d'un, il sait reconnaître un chef-d'oeuvre).
Aujourd'hui j'attends avec impatience le prochain Muse juste pour voir s'il continue dans la foulée de The Resistance, en revanche malheureusement, je n'attends plus rien de Placebo qui a déjà fait sa mutation avec Sleeping with Ghosts
avatar
Uncle Albert



Masculin

Vierge
Localisation : Paris

Album de Macca Préféré : Back to the Egg

Date d'inscription : 06/11/2007

Nombre de messages : 801

http://www.walrus-gumboots.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Muse: "Uprising", ou la révolution 40 ans après.

Message par LouLouuu* le Mer 12 Mai - 3:08

Ah bon? Placebo rivaux direct de Muse ? Shocked
avatar
LouLouuu*
Disque d'Argent
Disque d'Argent

Féminin

Lion
Localisation : Lyon

Date d'inscription : 16/01/2010

Nombre de messages : 159

Revenir en haut Aller en bas

Re: Muse: "Uprising", ou la révolution 40 ans après.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum